Bibliographie

Plan

Pour présenter les droits de l’enfant en classe

Pour aborder les droits de l’enfant en classe à partir de la littérature jeunesse

Pour présenter les droits de l’enfant en classe

  • Ouvrages généraux

Les enfants, leurs droits, leurs devoirs Sylvie Baussier, Milan , 2003

Le Premier livre de mes droits de l'enfant Alain Serres, Rue du Monde, 1999 (Dès 6 ans)

Le Grand Livre des droits de l'enfant Alain Serres Rue du Monde, 1996 (Dès 10 ans)
Un livre événement qui résonne comme un bilan de la situation des enfants dans le monde. Une présentation vivante et très documentée, avec la convention des droits des enfants (texte intégral de la convention adoptée par l’ONU), les grands problèmes auxquels sont confrontés les enfants (la faim, la misère, le travail*, les guerres). Dans une seconde partie, les auteurs s’attachent plus particulièrement aux problèmes liés à la vie quotidienne : le racisme, la violence, la maltraitance.
* Le lecteur est invité à se mobiliser pour aller plus loin, avec des propositions accessibles, par exemple « pour empêcher les fabricants de vêtements de faire travailler des enfants dans les pays pauvres ».
Les droits de l'homme racontés aux enfants Jean-Louis Ducamp, Éditions ouvrières, collection Enfance heureuse, 1983, 161 pages
Petits d'homme, les droits de l'enfant Unicef, Paris, Albin Michel, 1995, 176 pages
Un bel album présentant les articles de la convention internationale des droits de l'enfant illustrés de superbes photos de Pierre-Jean Rey et de textes de personnalités, professeurs, artistes...
L'auteur s'adresse directement à l'enfant lecteur pour lui faire comprendre que tous les êtres humains n'ont pas droit au même bonheur.
Tous les enfants ont des droits Bruno Muscat, Bayard Jeunesse
Mettant en scène 10 droits fondamentaux, ce livre explique d'abord quelles sont les règles et les principes de base. Ensuite, des exemples réels montrent que ces droits ne sont pas toujours respectés. Les illustrations sont amusantes et permettent de comprendre de façon simple pourquoi tous les enfants du monde ont droit au respect. A la fin du livre, on peut trouver la présentation du Défenseur des Enfants. C'est une personne complètement indépendante qui s'occupe de défendre les droits. Les enfants pourront découvrir pourquoi et comment elle travaille et pourront noter ses coordonnées si jamais ils veulent la contacter ; elle répond à tous les courriers qu'elle reçoit et fait son maximum pour rétablir les droits de tous les enfants de France.

  • Ouvrages en version animée

L’album « des droits de l’enfants » illustré par Astérix et destiné aux enfants de 7 à 10 ans offre une approche ludique de la Convention internationale des droits de l’enfant. http://www.asterix.com/droits-des-enfants/indexlivret.htm
Son minikid pédagogique permet de sensibiliser les élèves :
http://www.defenseurdesenfants.fr/pdf/MiniKit.pdf

  • Fictions

Le voyage d’Alice, ou comment sont nés les droits de l’enfant Jean-Olivier, Gallimard 1994
L’ Ami Christine Leseur, Albin Michel/Amnesty International

  • Vidéocassettes

Non, non, non et non Gilbert Hus, Project Images films, 1998
26 épisodes (de 2 min. env.)
Sinopsis : Bibop et Loula sont deux jeunes enfants qui vont se retrouver face à des situations de danger ou de non-respect provenant d'adultes. Heureusement, la sage libellule ne sera jamais loin pour leur apprendre à s'affirmer et à ne pas craindre de dire non lorsqu'ils ne se sentent pas à l'aise face à ces adultes.

Pour aborder les droits de l’enfant en classe à partir de la littérature jeunesse


Lire les droits de l'homme à l'école Jacques Crinon, Paris, Magnard, 1989, 160 pages

Aborder les droits de l'homme à partir de la littérature de jeunesse. Onze romans et albums y sont analysés, des démarches de lecture et des activités interdisciplinaires sont proposées.

 

  • Eduquer et protéger les enfants

Dis non Bernadette Costa-Prades, Syros 1999

Les interdits des petits et des grands Pittau- Gervais, Seuil 2003
L’album comporte deux parties : les interdits des petits, sur fond blanc, et les interdits des grands, sur fond orange. Dans le texte comme dans l’illustration minimaliste, tout est simple, clair et direct. Sur la dernière page figurent les numéros des organismes de protection de l’enfance.

Lili a été suivie S.Bloch – Casterman (dès 7 ans)
Lili est suivie dans la rue par quelqu'un qui lui demande de l'accompagner. Comme elle sent le danger, elle dit non et arrive à trouver de l'aide. Une histoire pour apprendre à se protéger des gens qui ne respectent pas les enfants, pour ne plus avoir peur et pouvoir en parler avec humour et vérité.
Ne te laisse pas faire, Petit Ours Nielsen – Mango (dès 4 ans)
Eugène aime beaucoup jouer avec le bateau rouge que son grand-père lui a offert pour son anniversaire. C'est même son jouet préféré. Eugène a un ami, plus grand et plus fort que lui. Et pas toujours gentil. D'habitude, Eugène ignore le mauvais caractère d'Hannibal. Mais aujourd'hui, Hannibal a décidé de lui prendre le bateau rouge, son jouet préféré. Cette fois-ci, petit ours ne se laissera pas faire...

 

  • Enfants rackettés

Sinon… ! SA.Bassie, S. Diez ? Kaléidoscope ( dès 4 ans)

Quand on voit un loup qui crie c'est forcément effrayant. Alors il vaut mieux répondre à sa demande, sinon... Oui mais au fait que va-t-il se passer si on ne lui donne pas son gâteau ?
Un album plein d'humour de suspens pour les plus jeunes. Il y a également une touche humoristique avec les jeux de mots dans le noms des personnages. Le texte écrit à la manière d'un conte randonnée permet aux enfants de pouvoir répéter avec le lecteur : "Un éclair au chocolat, sinon... !"
L'histoire montre aussi, qu'en parlant de ce qui nous fait peur, des évènements qui arrivent, on peut généralement arranger les choses.
Max est racketté D.Bloch, Casteman (dès 7 ans)
Max est désespéré ! Des grands lui ont volé le vélo qu’il avait emprunté à sa soeur et pour le récupérer, il doit rapporter une grosse somme d’argent. Une histoire pour apprendre à dire non au racket.
Racket, non ! S. Duval, Bayard (dès 7 ans)

 

  • Enfants maltraités

Petit Doux n’a pas peur Marie Wabbes, De La Martinière Jeunesse (dès 3 ans)

Petit Doux l'Ourson a un ami plus grand que lui, Gros Loup, qui profite parfois de sa taille pour martyriser son petit camarade. Lorsque Gros Loup se montre méchant, Petit Doux n'ose rien dire, de peur de souffrir des représailles. Le petit finira pourtant par dire à tous le comportement de son ami.
Jean n’est pas méchant C.Le Picard, Albin Michel (dès 6 ans)
Le petit Jean tape son chien et trouve cela normal puisque son père fait pareil avec sa mère et avec lui.
Finement mené, par des phrases courtes et précises, par des illustrations, à la craie grasse, toutes de sobriété et de pudeur, ce petit ouvrage offre un espace de dialogue et d'échange avec l'enfant.

 

  • Enfants dans la guerre

Le long voyage Pierre Bourgeat, Syros 1992
Flon-Flon et Musette Elzbieta Ecole des loisirs 1993
Nul poisson où aller Marie-Francine Hebert, Les 400 coups (Les Grands Albums) 2003
Le petit soldat Paul Verrept, Pastel 2003
Innocent Magali Turquin, Jasmin 2008

  • Enfants au travail

Jaï P.Thiès- C.Merlin, Syros Jeunessel 2001
Jaï est un jeune garçon qui vit en Inde, au début du XXIe siècle, esclave, comme d'autres enfants.
Voici un album qui pose la difficile question du travail des enfants dans nos sociétés contemporaines. La forme du conte apportera sans doute au jeune lecteur le merveilleux espoir de voir un jour ces enfants libérés.

 

  • Enfants migrants

Même les mangues ont des papiers Y.Pinguilly, illustrations d’A.Fronty Rue du Monde 2006
Momo et Khady imaginent le monde depuis leur village d’Afrique. Momo rêve de partir de l’autre côté du monde pour travailler et pouvoir soigner et nourrir sa mère er ses sœurs.
Ils vont attendre que leurs vies soient mûres, comme les mangues, et vont s’embarquer sur un grand navire. Pourtant, à peine en mer, les deux enfants sont découverts et les marins leur demandent leurs papiers, qu’ils n’ont pas.
Le capitaine explique que les mangues peuvent voyager, car elles ont leurs papiers. Les deux enfants doivent donc débarquer.