Le module d'apprentissage en E.P.S.


La programmation annuelle de la classe pour l’E.P.S. en élémentaire, ou pour « Agir, s’exprimer et comprendre à travers les activités physiques » en maternelle, est constituée de plusieurs modules d’apprentissage (appelés aussi « unités » ou « cycles », voire « séquences » surtout dans les autres domaines d’enseignement).

Qu’est-ce qu’un module d’apprentissage ?

Un module d’apprentissage est une période d’enseignement de plusieurs séances, permettant d’obtenir une transformation des conduites motrices concrétisée par une évaluation. Chaque module met en œuvre l’activité physique choisie, support de travail d’un des quatre champs d’apprentissage en élémentaire ou un des quatre objectifs visés en maternelle. C’est donc un ensemble de séances consécutives se rapportant à la même A.P.S.A. (activité physique sportive et artistique), par exemple en élémentaire, un module « course longue » ou un module en « natation ».

Pourquoi construire un module d’apprentissage ?

Pour un enseignant concevoir un module d’apprentissage c’est prévoir et structurer sur un temps long de plusieurs semaines ce qui doit être enseigné pour que les élèves parviennent aux attendus. Il donne des repères pour organiser leur progression et anticiper les modalités de leur évaluation. Un module d’apprentissage se caractérise donc par des objectifs d’apprentissage que l’enseignant fixe pour ses élèves. Pour les élèves, vivre un module d’apprentissage, c’est avoir le plaisir de retrouver une même activité, ou une même famille d’activités, pendant un temps long et avoir du temps pour progresser et constater ses progrès dans cette ou ces activités. Le module d’apprentissage permet de disposer d’une période d'enseignement autonome et cohérente. Il situe l’enseignement par rapport :
- aux attendus de fin de cycle portant systématiquement sur le développement de la motricité et la construction d’un langage du corps (domaine 1 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture);
- aux compétences générales du socle commun de connaissances, de compétences et de culture portant sur l’appropriation de méthodes et d’outils pour apprendre, sur la connaissance en actes de rôles sociaux et sur le respect des règles (la préparation d’un module intègre toujours les dimensions motrices, méthodologiques et sociales) ;
- à la programmation des A.P.S.A. dans le contexte de l’école prenant en compte les contraintes techniques de lieux, de matériels et d’horaires (les emplois du temps hebdomadaires peuvent être remaniés pour une meilleure adaptation à l’enseignement de l’EPS projeté, en optimisant la durée et le nombre de séances, voire leur place dans la semaine et dans la journée) ;
- aux priorités dans le choix des attendus visés au regard de l’A.P.S.A. retenue (précision des objectifs d’apprentissage attendus en fin de module dans une activité physique) ;
- au niveau de scolarité et au vécu des élèves prenant en considération ce que les élèves savent déjà faire (ce qui nécessite une phase d’évaluation diagnostique permettant de fixer parfois de nouveaux objectifs).

Comment construire un module d’apprentissage ?

Le contenu

Le module d’apprentissage organise la succession des séances pour assurer la progressivité des apprentissages permettant d’observer de réels changements de comportements chez les élèves. En aucun cas la durée ne peut être inférieure à 6 séances et devrait durée de 8 à 12 séances. Le module est constitué de séances qui s’enchaînent à raison d’au moins une séance par semaine (en dessous de cette fréquence, les conditions de l’apprentissage ne sont pas réunies). Le contenu du module précise le niveau de départ, la situation d’entrée, les situations d’apprentissage et le niveau des exigences terminales en termes :
- de comportements observables par l’enseignant ;
- de savoir-faire dont les élèves prennent conscience et comprennent la signification.
Enfin, l’élaboration du module envisage les modalités d’évaluation (formatives et sommatives).

La structure générale du module

L’organisation des séances dans le module peut prendre des formes plus ou moins complexes mais respecte toujours quelques principes d’alternance simples :
- une phase de découverte : elle met les élèves en « mouvement », leur permet de prendre des repères, de construire du sens par le biais d’une première représentation de l’activité (elle ne perdure pas au-delà du nécessaire) ;
- une phase d’apprentissage garantissant un temps d’entraînement suffisant pour permettre d’atteindre des objectifs : les élèves sont alternativement confrontés à une situation complexe conçue pour le module et à des situa­tions d’apprentissages ciblées visant à consolider des acquis ou à remédier aux difficultés constatées ;
- une phase bilan (bilan des savoirs construits par les élèves) : l’enseignant conçoit la situation d’évaluation en étant attentif d’une part à la part d’inédit par rapport aux situations d’entraînement et d’autre part à l’accessibilité pour toutes et tous.
Cet enchaînement constitue l’architecture du module où les alternances de situations d'apprentissage ciblées et complexes varient selon l’activité et le projet de l’enseignant.

Les phases du module d’apprentissage

Le module d’apprentissage se décompose généralement en quatre temps : situation de découverte, situation de référence (évaluation diagnostique), situations d’apprentissage et situation de référence (évaluation finale).
1/ Situations de découverte :
Cette phase préparatoire à l’enseignement à venir permet aux élèves d’entrer dans l’activité à travers des jeux globaux. Les programmes rappellent qu’au cycle 2, « les élèves ont le temps d’apprendre, de façon progressive et adaptée aux divers parcours antérieurs, chacun à son rythme ». Au début du module, les élèves agissent, interagissent, s’éprouvent et mobilisent différents langages, corporel, oral ou scientifique pour questionner la situation. Cette phase peut durer le temps jugé nécessaire par l’enseignant pour installer du sens et des relations apaisées entre pairs au cœur de la pratique physique. Une à plusieurs séances est indispensable selon l’âge des enfants et le niveau de connaissance de l’A.P.S.A. retenue.
2/ Situation de référence comme évaluation diagnostique :
C’est une situation simplifiée qui reprend toutes les caractéristiques de l’A.P.S.A. que l’on va étudier. Elle est simplifiée pour permettre à tous les élèves (quel que soit leur niveau) d’y participer. Elle reprend toutes les caractéristiques de l’activité pour mettre en évidence les difficultés rencontrées par les élèves. Elle permet aux élèves de connaître leur niveau et à l’enseignant d’identifier les problèmes rencontrés par chacun de ses élèves.
3/ Situations d’apprentissage :
Les situations mises en place permettent aux élèves de surmonter les difficultés mises en évidence par la situation de référence. Cette phase devient plus exigeante pour l’enseignant et pour les élèves. Pour l’enseignant, les situations d’apprentissage porteuses des enjeux de formations du module d’apprentissage doivent être adaptées aux caractéristiques des élèves. Pour les élèves, les situations d’apprentissage doivent les mettre aussi face à des situations complexes. En effet, un élément essentiel de l’apprentissage est la prise de conscience des élèves de ce qu’ils font pour réussir, avec leurs propres moyens (compétence générale 2 du socle commun). Les élèves éprouvent progressivement diverses solutions et peuvent en valider certaines, par démarche personnelle, par l’échange avec les pairs et/ou avec l’aide de l’enseignant. Par exemple, les consignes de la situation peuvent être insuffisante et manquer de données volontairement dans le but d’induire une activité de recherche chez tous les élèves. Ils sont alors amenés à prendre des initiatives, à faire des choix pour résoudre leur problème. De la même manière, dans un jeu collectif, l’enseignant peut ne pas donner dès la première séance toutes les réponses aux situations qui peuvent se présenter. Cette démarche de recherche de solutions, d’apprentissage par essais et erreurs, demande du temps. Que la solution retenue soit trouvée par les élèves, provoquée par un aménagement du milieu ou née de la confrontation avec un pair, il faut ensuite que chacun puisse encore s’éprouver, agir, interagir en utilisant cette solution. Aussi, de nombreuses répétitions sont nécessaires.
4/ Situation de référence comme évaluation finale :
La situation de référence est à nouveau proposée en fin de module d’apprentissage pour mesurer les progrès des élèves. Comme précisé précédemment cette situation doit permettre à tous les élèves, quel que soit leur niveau, de montrer leur capacité à agir dans une situation présentant un certain niveau de complexité. La situation de référence peut donc être évolutive. Les situations d’apprentissage (ou exercices ciblés) proposées lors de la phase d’apprentissage ne sont pas retenues en tant que situation d’évaluation (même si elles sont toujours une composante de la situation complexe). Le site « Eduscol » donne un exemple dans ce sens pour un module d’activités gymniques en cycle 2. En effet, l’objectif est la réalisation maîtrisée d’actions gymniques sur un parcours aménagé, comportant obligatoirement une roulade, un saut, un équilibre et un franchissement. Tous les élèves ont travaillé les différents éléments gymniques lors des situations d’apprentissage ciblées. L’objet principal de l’évaluation porte donc sur la capacité de l’élève à maitriser plusieurs actions gymniques différentes qui s’enchainent sur un parcours moteur adapté à ses capacités (tâche complexe) et non à la maitrise isolée d’un élément gymnique. La réussite de ces différentes actions gymniques entre dans les critères d’évaluation en fin de module à travers un parcours au sein duquel chaque élève enchaine ces éléments destinés à être vus et appréciés par ses camarades.

Schéma de synthèse du module d'apprentissage pour les activités physiques

moduleeps 

Comment compléter le module d’apprentissage du projet pédagogique avec intervenant ?

Lorsque l’enseignant fait appel à un intervenant (bénévole ou rémunéré) pour l’aider dans l’encadrement d’un module d’apprentissage, il doit rédiger un projet pédagogique sur les documents de la D.S.D.E.N. du Var prévus à cet effet comprenant la feuille de présentation du module d’apprentissage (documents de juin 2016 de l’équipe EPS1 VAR : support du module d'apprentissage pour les écoles élémentaires icon16 doc et support du module d'apprentissage pour les écoles maternelles icon16 doc ). L’en-tête est renseigné en indiquant le nom de l’école, le cycle, le niveau de la classe, l’A.P.S.A. retenue et le nombre de séances. Les rubriques suivantes sont également à compléter :
- Champ d’apprentissage :
Le champ d’apprentissage retenu dans les programmes de l’élémentaire (pour la maternelle l’objectif visé) est précisé.
- Compétences visées :
Il s’agit de mentionner les compétences attendues de fin de cycle en référence aux programmes dans le champ d’apprentissage retenu (ou dans l’objectif visé en maternelle).
lienLes documents « L’enjeu de formation du champ d’apprentissage… » dans chaque cycle permettent de donner des éléments pour renseigner les compétences visées.
- Situations de référence (début du module) :
Cette première situation du module permet d’une part de vérifier la possession des acquisitions antérieures nécessaires à l'engagement dans le module et d’autre part de déterminer les besoins en termes de groupes de niveaux et différencier les situations. Le titre de la situation est précisé dans l’encadré. A noter que la phase de découverte n’a pas été prévue dans ce document. Toutefois l’enseignant peut la préciser ici en indiquant les situations prévues (ex : une situation de découverte « les déménageurs »). A cette occasion, les élèves doivent s'approprier pour tout le module l'organisation générale, le mode de fonctionnement (installation, rotation des ateliers, formes de groupement, alternance des rôles…) et les règles de conduite et les notions de sécurité.
lienSe référer à l’article « la situation de référence »
- Objectifs d’apprentissage :
Chaque emplacement précise un objectif à atteindre en fin de module spécifique à l’activité physique retenue. C’est ce qui est à apprendre, c’est-à-dire, ce que l’élève doit maîtriser pour transformer sa conduite dans l’activité support. Ces objectifs d’apprentissage précisent donc les compétences et les connaissances reliées aux principales compétences générales abordées lors du module.
lienLes documents « Les acquisitions pour accéder aux attendus de fin de cycle… » pour chaque champ d’apprentissage en cycle 2 et en cycle 3 donnent des pistes de rédaction.
- Situations et jeux d’apprentissage :
Ce cadre rappelle seulement les intitulés. Chaque situation d’apprentissage est détaillée sur une fiche propre (à ne pas joindre au dossier). Elles doivent par contre :
• faire prendre conscience à l'élève des contraintes liées à la tâche (but et compréhension des consignes) ;
• mettre l'élève dans des conditions lui permettant d'apprendre et de progresser de façon significative ;
• rester ouvertes pour ne pas induire une réponse unique ;
• adapter au niveau de l'élève le décalage entre conduite initiale et résultat attendu ;
• permettre une stabilisation des acquisitions.
lienDes situations et des jeux d’apprentissage sont également consultables sur le site de la circonscription.
- Situations de référence (fin de module):
La situation de référence en début de module peut être reprise ou être évolutive selon les acquis des élèves. Elle valide les savoirs et les compétences attendues à la fin de chaque module d’apprentissage. Le niveau de maîtrise doit donc correspondre au de temps de pratique. Le détail de la situation de référence proposée et la grille d’évaluation de cette situation doivent être joints au module d’apprentissage pour validation de l’ensemble du projet pédagogique.
lienSe référer à l’article « la situation de référence »
- Evaluation :
Pour le bilan des acquisitions, la situation de référence est utilisée en fin de module d’apprentissage. Les outils de l’enseignant (grilles d’observations des élèves, grilles d’évaluation des élèves sur la situation de référence) et les outils des élèves (grilles d’auto-évaluations des élèves) sont à préciser. En effet, les situations d'apprentissage sont souvent accompagnées d'évaluations intermédiaires afin de :
• se situer par rapport à la situation repère et proposer une régulation ;
• permettre à l'élève de percevoir ses progrès (évaluation formative).
Les indications de réussite peuvent être également indiquées en correspondance à chaque objectif d’apprentissage (indication des observables qui valident chaque objectif).
lien → Les documents « Repères pour évaluer… » peuvent apporter des renseignements sur les niveaux d’évaluation possibles et aider les enseignants à compléter le livret scolaire unique.

Les liens avec les autres disciplines ne sont pas explicitement demandés. Cependant les acquisitions visées en collaboration avec les autres disciplines peuvent être mentionnées dans le projet pédagogique (expression orale et écrite, vocabulaire nouveau ou adapté, …). De même, il est demandé de préciser les conditions d’organisation (lieu, matériel à prévoir, contraintes de mise en place…).
→ Se référer à l’article « projet de classe ou de cycle » qui précise les modalités de rédaction.

Les outils pour les enseignants de la circonscription


Rappel des documents DSDEN 83 pour la rédaction du module d'apprentissage d'une activité physique :
module d'apprentissage pour les écoles élémentaires icon16 doc    et    module d'apprentissage pour les écoles maternelles icon16 doc

Des supports de modules d'apprentissage de l'enseignant sont proposés selon certaines APSA dans le tableau suivant
(à personnaliser selon sa classe) certains modules sont à compléter en indiquant les situations d'apprentissage et/ou les situations de référence :

EXEMPLES DE MODULES D'APPRENTISSAGE DE LA CIRCONSCRIPTION
 Produire une performance maximale, mesurée (mesurable en cycle 3) à une échéance donnée  Cycle 2
     - Course de vitesse 1 icon16 doc
     - Course de vitesse 2 icon16 doc
Adapter ses déplacements à des environnements variés  Cycle 2
     - Roller 1 icon16 doc              - Roller 2 icon16 doc
     - Natation module d'apprentissage CE2 - Vallon du Soleil icon16 doc
     - Natation module d'apprentissage CM - La Garde icon16 doc
Cycle 3
     - Voile module d'apprentissage CM - Le Pradet CNPG icon16 doc
S'exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique  Cycle 2
     - Danse collective icon16 doc
     - Danse de création icon16 doc
Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel

 Cycle 2
     - Jeux collectifs en CP icon16 doc
     - Jeux collectifs en CE1 icon16 doc
     - Jeux collectifs en CE2 icon16 doc
     - Lutte en CP icon16 doc
     - Lutte en CE1 icon16 doc
     - Lutte en CE2 icon16 doc
Cycle 3
     - Football 1 en CM icon16 doc