Les activités physiques et sportives à l'école


Les textes de référence

- la circulaire interministérielle n°2017-116 du 06-10-2017 icon16 pdf , B.O.E.N. n°34 du 12 octobre 2017 : Encadrement des activités physiques et sportives.
- la circulaire n°99-136 du 21 septembre 1999 icon16 pdf , B.O.E.N. n°7 du 23 septembre 1999 :  Organisation des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires ;

 

Les différents types d'activités physiques et sportives

La réglementation distingue différents types d’activités physiques et sportives.

1/ LES ACTIVITÉS ORDINAIRES (DITES USUELLES)
Les activités ordinaires, dites usuelles, sont toutes les activités physiques et sportives (sauf celles ci-dessous en 2/ et en 3/) organisées dans le cadre des enseignements réguliers se pratiquant au sein de l’école ou dans le cadre d’une sortie récurrente (donc inscrites sur l’emploi du temps de la classe).

2/ LES ACTIVITÉS NÉCESSITANT UN ENCADREMENT RENFORCÉ
Certaines activités physiques et sportives, qu’elles soient pratiquées dans le cadre des enseignements réguliers ou d’une sortie occasionnelle (facultative ou obligatoire) doivent respecter les taux minimaux d’encadrement renforcé.
Se référer aux taux d’encadrement indiqués dans l’article: L'encadrement en EPS lien
Le renforcement du taux d’encadrement concerne les activités suivantes :
     - ski et activités en milieu enneigé (raquettes, luge par exemple) ;
     - escalade et activités assimilées ;
     - randonnée en montagne ;
     - tir à l’arc ;
     - VTT et cyclisme sur route ;
     - sports équestres ;
     - spéléologie (classe I et II uniquement) ;
     - activités aquatiques et subaquatiques (dont natation) ;
     - activités nautiques avec embarcation.
ET en référence à la circulaire n°99-136 du 21 septembre 1999 :
     - les sports de combat ;
     - le hockey sur glace.
De même, les activités physiques et sportives dans le cadre d’une sortie occasionnelle (facultative ou obligatoire) doivent aussi respecter un taux minimal d’encadrement.
Des fiches de réglementation selon l’activité physique et sportive sont consultables pour plus de renseignements.
Se référer à l’article: Fiches APSA  lien

3/ LES ACTIVITÉS NE POUVANT PAS ÊTRE PRATIQUÉES À L'ÉCOLE PRIMAIRE (INTERDITES)
Parce qu'elles ne sauraient être considérées comme des activités d'enseignement, certaines activités ne peuvent, en aucun cas, être pratiquées dans le cadre scolaire. Il en est ainsi des activités physiques et sportives faisant appel aux techniques :
     - de l'alpinisme ;
     - des sports mécaniques (cette interdiction ne vise pas les activités liées à l'éducation à la sécurité routière) ;
     - de la spéléologie (classes III et IV) ;
     - du tir avec armes à feu ;
     - des sports aériens ;
     - du canyoning ;
     - du rafting et de la nage en eau vive ;
     - de l'haltérophilie et de la musculation avec charges ;
     - de la baignade en milieu naturel non aménagé ;
     - de la randonnée en haute montagne ou aux abords des glaciers ;
     - de la pratique de l'escalade sur des voies de plusieurs longueurs ainsi que des activités de via ferrata.
ET les activités de loisir : dès lors qu'une activité physique ou sportive est pratiquée sous la responsabilité de l'éducation nationale dans le cadre d'une sortie obligatoire ou facultative, celle-ci doit être considérée comme une activité d'enseignement. En ce sens, elle doit répondre à des objectifs pédagogiques tels que définis dans les programmes de cycles et ne saurait être envisagée comme une activité de loisir.
MAIS AUSSI dans l’académie, les activités physiques et sportives suivantes ne sont pas autorisées :
     - balade et baignade récréatives ;
     - randonnées sur certains secteurs du sentier du littoral;
     - plongée sous-marine ;
     - surf des neiges ;
     - saut à l’élastique ;
     - toutes les activités incompatibles avec la physiologie de l’enfant et présentant de trop grands risques.